#EMCvsRacisme

Cette semaine, et dans la continuité de #DiscriminationHJ@EMCpartageons vous propose d’engager vos élèves dans la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme.

Pour aborder cette notion, trois menus sont proposés. À cette occasion, ils pourront découvrir l’histoire de Jesse Owens, travailler autour d’affiches en identifiant celles qui sont engagées contre le racisme, ou enfin découvrir un poème : « l’homme qui te ressemble ».

À la fin de la séquence, selon le menu choisi, les élèves pourront produire et publier des messages  ou des enregistrements (audio ou vidéo), créer à leur tour une affiche engagée, ou illustrer le poème. Bref : s’engager à leur tour et à leur niveau contre le racisme. Cette séquence est l’occasion de lier les différents domaines d’apprentissage autour de cette thématique.

Lire la suite

Share Button

Combattre les discriminations !

Des boutades, des bousculades, « tu n’es plus ma copine », « je ne veux pas que tu joues avec elle », « Oh non, tu ne joues pas avec nous, on va perdre »… Des petites phrases qui résonnent comme autant de souvenirs de notre vécu à l’école, après tout les enfants sont cruels et puis « on l’a tous vécu… »

Oui justement, nous l’avons tous expérimenté, celui qui dit, celui qui subit voire les deux. Repousser un(e) ami(e), un(e) camarade à cause de ses vêtements, ses défauts, ou autres sont des pratiques qui sont combattues par les enseignants qui ont pris conscience ces dernières années que ces situations, loin d’être normales ou un rite de passage quelconque, pouvaient faire vivre aux enfants des situations stressantes, démotivantes, dégradantes pour leur confiance et leur estime personnelle qui peuvent dans certains cas les éloigner de l’école et des apprentissages. Lire la suite

Share Button

« Ils sont plus à l’écoute d’eux-mêmes et des autres »

Edwige Lebrun

Mes élèves sont très heureux de participer à ce dispositif qui les motive et qui leur fait vraiment apprécier l’EMC.
Ils aiment partager leur travail sur Twitter et découvrir ce que les autres classes ont pensé et réalisé sur le même thème.

Grâce au travail sur les émotions puis les messages clairs, ils ont appris à exprimer ce qu’ils ressentent en cas de difficulté ou de conflit et non plus seulement à reprocher aux autres leurs actes ou leurs paroles sans explication. Ils sont plus à l’écoute d’eux-mêmes et des autres.

Ils ont été fiers de recevoir un diplôme pour leurs BD sur les messages clairs. C’est un retour très valorisant de leur implication. Ces échanges sur Twitter ont renforcé leur confiance en eux et leur envie de se comporter en apprenti-citoyen modèle.

Ils ont présenté leur travail sur la laïcité à d’autres classes de l’école qui les ont félicités et ont découvert avec envie le dispositif @EMCpartageons !

Alors un grand merci !


Lire la suite

Share Button

#DiscriminationHJ

Dans la continuité de notre période d’ENGAGEMENT, @EMCpartageons et son équipe Créa vous proposent une séquence sur les discriminations et les choix qu’elles impliquent.

L’objectif de cette séquence est d’amener les élèves à se mettre à la place de tous les acteurs d’une discrimination : témoin, discriminé/discriminant. Notre intention est de montrer que certains choix ne sont pas si simples à effectuer, car ils engendrent des conséquences. Dire « ce n’est pas bien de discriminer » est une chose, mais l’on sait très bien que l’assumer dans un choix ou en être témoin, en est une autre…

C’est à partir de la méthode des dilemmes moraux que cette séquence va s’appuyer.

Un dilemme à plusieurs voix …

Les textes des deux séances qui vont suivre relatent la même histoire, largement inspirée du groupe départemental EMC de l’académie de Versailles.  Ils sont destinés aux élèves de cycle 2 et 3. Une différence cependant : chaque texte est réécrit selon le point de vue d’un personnage.

Ce « dilemme à plusieurs voix » vise à prendre en compte les pensées des différents protagonistes et les relations entre eux (amitié, pression entre pairs…), donnant un côté très réaliste à la situation. Le narrateur, personnage central de l’histoire, raconte l’histoire en apportant des éléments permettant de s’identifier à lui. Les élèves vont s’apercevoir qu’il n’est pas si simple de choisir, parce que ce choix met en jeu des valeurs et implique des conséquences. Deux personnages vont raconter la même histoire sous leur angle, développant ainsi l’empathie des élèves. Comprendre l’autre sans s’y associer. Choisir et argumenter sans être moralisé.

Les textes ont été adaptés pour les élèves dys : lignage couleur (dyspraxie), police opendyslexic (dyslexie). Lire la suite

Share Button

Autisme et émotions : quelques pistes !

L’axe « sensibilité : soi et les autres » est un nouvel élément apparu dans les programmes d’EMC. Il consiste notamment à apprendre aux élèves à identifier les principales émotions (joie, tristesse, colère, peur) et à les exprimer. Ces compétences sont fondamentales dans la vie quotidienne et le vivre ensemble.

Pouvoir reconnaître des émotions permet de mieux comprendre l’autre et d’être capable d’empathie. Être en mesure de communiquer ses émotions permet de ne pas se laisser submerger par elles : lorsque les mots manquent, il est fréquent de voir des élèves avoir recours à d’autres moyens pour se faire comprendre (coups, crises…).

L’élève porteur de troubles du spectre autistique (TSA) éprouve le plus souvent grand mal à « lire dans le regard de l’autre ses émotions et ses pensées, à interpréter les mimiques de son visage, ses gestes et ses postures, toutes choses absolument nécessaires pour s’ajuster à lui dans une interaction ». (Scolariser les élèves autistes ou présentant des troubles envahissants du développement, MEN)

Il est donc essentiel de leur enseigner comment décoder leurs propres états mentaux et ceux des autres. Cet article vise à expliciter quelques Besoins Educatifs Particuliers (BEP) rencontrés par des élèves porteurs de TSA, et à donner quelques pistes de médiations possibles.

Lire la suite

Share Button

Récréation #ÉcoleÉcoCitoyenne

Pour les vacances de février, place à de nouvelles récrés !

Mots mêlés pour rechercher, mots fléchés pour deviner, tout est prêt pour s’amuser !

Les mots mêlés

Les mot fléchés (temporairement indisponibles)

Lire la suite

Share Button

« Chaque élève trouve sa place »

Caroline Messin

Voilà bientôt un an que je me suis lancée dans cette grande aventure qu’est @EMCpartageons.
Cela m’a permis d’envisager l’enseignement moral et civique tout à fait différemment et aujourd’hui, j’essaie de mener toutes les séances proposées.
L’année dernière, mes élèves de CE1 ont vraiment adhéré au projet.
Mes élèves de cette année connaissaient déjà le dispositif puisque l’enseignante de CP l’utilise également. Ils ont été enchantés à la rentrée lorsque je leur ai annoncé que l’on allait créer un compte Twitter notamment pour l’EMC.

Grâce à ce dispositif, les élèves sont vraiment impliqués et, tout comme moi, sont ravis quand l’EMC est affiché dans l’emploi du temps.

Les séances proposées sont rythmées et captent toujours l’attention de tous les enfants. Leur motivation est d’autant plus grande qu’ils savent qu’une ou plusieurs publications sont à la clé.
La vidéo projection de leurs tweets mais aussi de ceux des autres favorise leur investissement.
L’alternance de phases de réflexion, d’échanges oraux et d’écrits (parfois individuels, parfois collectifs) ainsi que les modalités de travail variées permettent une véritable différenciation où chaque élève trouve sa place.

Lire la suite

Share Button

Éteindre la lumière à l’école et à la maison

J’ai appris à fermer le robinet quand je me brosse les dents. Je ne l’ai pas appris enfant. Je l’ai appris bien plus tard, de mes enfants. Ils l’ont appris à l’école et, un jour, ont fermé sous mes yeux étonnés et ma bouche pleine de mousse le robinet qui coulait. « On économise l’eau ! » m’a dit l’un d’eux, accompagnant ses mots du geste sûr de celui qui sait et qui montre à l’autre.

Inutile de rappeler que le développement durable est un défi majeur de notre époque. Les ressources de la planète sont limitées, les besoins des uns nuisent parfois à ceux des autres, nous sommes de plus en plus interdépendants, il n’y aura peut-être plus de singes dans cinquante ans, ni de girafes, et les gens sont malades de la pollution dans les grandes villes.

Aujourd’hui, à l’école élémentaire, l’environnement et le développement durable sont aux programmes ! Ils s’enseignent. L’environnement et le développement durable relèvent du domaine des sciences, comme de celui de la géographie. Mais ils concernent aussi la solidarité, le partage, l’esprit critique qui permet de faire des choix. Le développement durable demande de s’engager. Autrement dit, il relève aussi de l’EMC, l’Enseignement Moral et Civique qui a fait de l’engagement un de ses piliers. Lire la suite

Share Button

#ÉcoleÉcoCitoyenne

Dans la perspective recherchée d’engagement des élèves, nous poursuivons le travail et la réflexion autour de l’éco-citoyenneté.

Les deux séances de cette séquence proposent la mise en œuvre d’une charte (de classe ou d’école) pour l’environnement, parce que chaque petit geste compte et peut avoir un impact sur le monde.

Séance 1 : un geste pour une éco-citoyenneté engagée (du 19 au 27 janvier 2017)

Cette séance sera d’abord l’occasion de faire le tri dans les représentations des élèves sur ce que sont les « bons » ou les « mauvais » gestes et leurs conséquences directes ou indirectes sur l’environnement.

Phase individuelle : catégorisation

La planche issue du bouton d’aide contient des images allant par paires, de manière à ce que les élèves puissent comparer deux types de pratiques sur un même sujet.

Lire la suite

Share Button

Un outil supplémentaire pour l’éducation prioritaire

Noémie Bachimont

Je suis enseignante en CM1, dans un établissement de la région parisienne situé en REP. Je participe à toutes les séances de @EMCpartageons depuis la rentrée de septembre 2016.

L’heure d’enseignement moral et civique est toujours très attendue. Les élèves ont immédiatement adhéré au projet @EMCpartageons. Les situations très concrètes et porteuses de sens, à la base des séances, « résonnent » particulièrement pour chacun d’eux. Et la phase collective orale a très vite fait l’objet d’un fort investissement, avec une participation et une qualité d’écoute croissant au fil du temps.

Les discussions en groupes sont animées : les élèves s’interrogent, discutent entre eux, établissent des liens avec la vie quotidienne, avec les reportages qu’ils ont pu voir à la télévision. Le compte-rendu qu’ils en font à l’ensemble de la classe est une source supplémentaire de communication et d’implication. Lire la suite

Share Button