L’EMC, c’est ensemble !

Hélène Carré

Septembre 2015, école élémentaire Léo Lagrange à Créteil : par quel bout commencer la mise en œuvre des nouveaux programmes EMC ? Les deux dimensions nouvelles, la sensibilité et l’engagement, sont passionnantes : comment les introduire à l’école ? J’ai commencé à y réfléchir, un peu seule dans mon coin : fouillé sur internet, Eduscol et les sites d’académie, regardé du côté de la littérature jeunesse, découvert les bonnes idées des Suisses, des Québecois ou d’écoles qui ont déjà bien avancé dans la coopération.

Mais je me rends vite compte que pour avancer, la bonne question est plutôt « avec qui attaquer ces nouveaux programmes ? ». La réponse s’est imposée comme une évidence : ensemble. Avec toutes les classes. C’est ensemble qu’il faut répondre aux sollicitations de l’Education nationale (journées de la laïcité, du handicap, de lutte contre les discriminations, de lutte contre le harcèlement). C’est ensemble que nous partageons des livres ou des actions (recyclage, collecte). D’autres sont en projet.

Et @EMCpartageons a été créé. Comme les idées des uns enrichissent les autres, toutes les classes de l’école ont petit à petit rejoint le dispositif, lui-même collaboratif. Notre « ensemble » s’est élargi et est devenu encore plus motivant. Ensemble on échange, on construit parfois, on se forme. On partage avec d’autres classes d’autres écoles. Les élèves sont tous, totalement impliqués et valorisés par leurs écrits, publiés et lus. Engagés.

Hélène Carré, directrice de l’école d’application Léo Lagrange, Créteil

Share Button

Laisser un commentaire