« Mes élèves s’exercent à penser par eux-mêmes »

Je suis coordinatrice en ULIS TFC (Troubles des Fonctions Cognitives) en collège. Mes élèves sont âgés de 11 à 16 ans.

Au mois de mars, nous venions de débuter un projet autour du racisme, de l’égalité, de la discrimination avec mes collègues de SEGPA. Grâce à ma veille pédagogique sur Twitter je découvre @EMCPartageons.

J’ai tout de suite été emballée par le dispositif proposé ; les séquences proposées mettent les élèves en situation de réussite car les activités partent de leurs représentations. Les phases individuelles, collectives permettent de relancer l’attention. L’adaptation est facilitée grâce aux documents proposés qui concernent plusieurs niveaux.

Durant ces activités mes élèves s’exercent à penser par eux-mêmes, à faire des choix afin d’accéder à une autonomie de jugement. Ils se sentent concernés par la vie en collectivité de l’établissement de leur ville de leur pays, ils se sentent citoyens. @EMCPartageons permet de lancer des réflexions, les élèves s’essaient à l’argumentation petit à petit grâce aux échanges sur Twitter, aux dialogues en classe.

Durant ces séances j’ai particulièrement apprécié celle #NonAuxDiscriminations : nous avons listé à partir d’images les différents types de discriminations. Les élèves se sont peu à peu approprié ce terme (qu’ils ne connaissaient pas) et se sont rendu compte qu’ils connaissaient (malheureusement) bien ce sentiment de rejet, de différence, d’être mis à l’écart… Ce moment à été très fort et j’ai senti que le groupe ULIS osait exprimer des sentiments, c’était l’occasion de réfléchir sur des problèmes concrets posés par leur vie d’écolier.

Stéphanie Liénard, enseignante spécialisée, coordonnatrice de l’ULIS collège Jean Wiener, Champs-sur-Marne

Share Button

Laisser un commentaire