Focus sur le message clair

Le message clair est un dispositif de résolution de petits conflits entre les élèves à l’aide d’une structure langagière canonique et structurante.

Dans la mouvance de la pédagogie Freinet, cette démarche trouverait son origine (d’après une réponse provisoire de l’ICEM34) aux travaux de Carl Rogers et de ses successeurs, Haim Ginott et Thomas Gordon, sur « l’écoute active » et l’empathie. C’est Danielle JASMIN qui lui donnera le nom de “message clair”.

Afin que cet outil soit le plus “efficace” possible, nous ne pourrions que mieux vous conseiller d’en faire un outil d’école. En effet, les élèves seront très certainement amenés à l’utiliser dans la cour de récréation, lieu où naissent de nombreux conflits. Une initiation au message clair  à une large partie des élèves semble donc plus pertinente afin que chaque enfant étant amené à l’utiliser ou à le recevoir soit dans un même niveau de compréhension du message.

La technique des messages clairs, explicitée dans les ressources d’accompagnement des programmes d’EMC de 2015, s’appuie formellement sur une triple formulation qui doit faire l’objet d’un apprentissage par les élèves, par exemple dans le cadre de jeux de rôles :

  • l’énoncé des faits qui permet de situer et clarifier le moment du différend ;
  • l’expression des émotions et des sentiments induits par la situation ainsi que des besoins ;
  • une demande de retour de la part de l’interlocuteur visant à la résolution du conflit. C’est en effet celui qui a énoncé le message clair qui détermine si le différend est réglé ou non.

Sur le plan pédagogique, il est possible de distinguer pour les élèves 6 courtes étapes :

  1. Je préviens l’autre : j’ai un message clair à te dire/je veux te faire un message clair ou ce que tu m’as dit/fait m’a fait souffrir et je vais te faire un message clair. Es-tu prêt(e) à m’écouter ?
  1. J’explique pourquoi :
  • Quand tu te moques de moi…
  • Quand tu me pousses…
  • Quand tu fais du bruit pendant que je travaille…
  1. Je dis ce que je ressens : j’ai de la peine / mal / peur… Je suis en colère / énervé…
  2. J’exprime mon besoin : … car j’ai besoin de (calme pour travailler / d’être en sécurité / de progresser en…)
  3. Je vérifie que l’autre a bien compris : as-tu bien compris ?
  1.  Je propose une solution : j’aimerais que tu ne te moques plus de moi / j’aimerais que tu ne recommences plus / que tu me présentes des excuses / que tu fasses une réparation.

Voici un autre exemple de mise en oeuvre en quatre étapes :

@EMCpartageons vous propose une initiation au message clair à partir d’une courte séquence de deux séances adaptées au cycle 2, cycle 3 et l’ASH.

bouton-sequence-message-clair

L’idée est que nous puissions nous appuyer sur cette séquence afin de poursuivre les échanges, les témoignages et les outils autour de cette thématique.

Beaucoup de sources et d’outils très riches sont déjà en ligne.

Parmis eux, vous trouverez :

  • Ressource d’accompagnement EDUSCOL :

eduscol

  • Séquence d’apprentissage de l’ICEM34 :

icem34

  • Les cahiers pédagogiques :

cahiers-pedagogiques

Share Button

Laisser un commentaire