Des effets très positifs !

Sandrine Coutet

Je suis enseignante en CE1/CE2 dans un milieu péri-urbain. Je suis une utilisatrice de Twitter en classe depuis mai 2016 (je suis arrivée sur Twitter par le biais de la #Twictée).

Quand j’ai lu les nouveaux programmes l’été dernier, je suis restée très perplexe sur la partie EMC, en particulier sur la partie concernant les émotions.

En suivant les diverses actualités pédagogiques sur Twitter pendant le mois d’août, j’ai eu connaissance de @EMCpartageons et je me suis inscrite.

J’ai été accueillie très chaleureusement et très vite, je me suis sentie appartenir à une communauté d’enseignants.

J’ai d’abord mené la séquence d’introduction (#Prélude_Loi). Puis est venue la séquence sur les émotions. Et là, cela a été un moment de classe vraiment enrichissant, motivant, riche, … Les élèves ont été complètement embarqués dans cette séquence. Ils ont participé, échangé, discuté et sont restés motivés tout au long de la séquence. Le fait de publier des tweets rajoute une motivation supplémentaire, qui met en jeu des compétences langagières.

Les séquences suivantes ont été tout aussi riches. Les « effets » positifs de @EMCpartageons dans ma classe sont multiples.

  • Mes élèves font désormais des messages clairs en autonomie.
  • Je me suis essayée, avec mes élèves, à la production de film en StopMotion pour illustrer la séquence sur les messages clairs. Ce qui nous a amenés ensuite à refaire d’autres films pour Noël et m’a motivée pour inscrire ma classe à un autre projet autour de l’animation (#animhistoire).
  • Les parents d’élèves me renvoient des retours très positifs de ce que nous faisons en EMC (certains lisent nos tweets en famille).
  • Mes élèves partagent avec leurs copains des autres classes : lors d’un décloisonnement, ils ont demandé à leurs camarades de la classe voisine : « Vous aussi, vous travaillez sur le Handicap ? » !

La participation à @EMCpartageons est vraiment un moteur pour moi, que ce soit au moment de la conception collégiale des séances mais aussi lors des séquences en classe. Je suis vraiment fière et heureuse de participer à ce dispositif.

Sandrine Coutet (@SandrineCoutet), enseignante en CE1/CE2 (@CE1CE2Chateaubr), école élémentaire Chateaubriand, Guilers (29)

Share Button

Laisser un commentaire