Un outil supplémentaire pour l’éducation prioritaire

Noémie Bachimont

Je suis enseignante en CM1, dans un établissement de la région parisienne situé en REP. Je participe à toutes les séances de @EMCpartageons depuis la rentrée de septembre 2016.

L’heure d’enseignement moral et civique est toujours très attendue. Les élèves ont immédiatement adhéré au projet @EMCpartageons. Les situations très concrètes et porteuses de sens, à la base des séances, « résonnent » particulièrement pour chacun d’eux. Et la phase collective orale a très vite fait l’objet d’un fort investissement, avec une participation et une qualité d’écoute croissant au fil du temps.

Les discussions en groupes sont animées : les élèves s’interrogent, discutent entre eux, établissent des liens avec la vie quotidienne, avec les reportages qu’ils ont pu voir à la télévision. Le compte-rendu qu’ils en font à l’ensemble de la classe est une source supplémentaire de communication et d’implication.

Les élèves se découvrent acteurs d’une réflexion partagée, dans laquelle ils sont tous en réussite.

Ainsi l’expérimentation relative aux situations de handicap a-t-elle favorisé la prise de conscience, suscité de nombreuses interrogations sur les compensations et aides à apporter, et initié une volonté d’agir dans leur ville, via leurs représentants élus au Conseil municipal des enfants.

La dimension interdisciplinaire est également à remarquer : arts plastiques pour la création d’un logo ; lexique aidant les élèves à exprimer leurs émotions, à comprendre celles des personnages en lecture… Le réinvestissement de ce qu’ils ont appris en EMC est de plus en plus fréquent, au sein de l’école, s’agissant de la capacité à formuler des messages clairs.Au final, les apports pédagogiques très originaux du dispositif @EMCpartageons, conjugués aux conditions spécifiques d’exercice en REP, apparaissent produire des effets intéressants en matière de scolarité et de formation de futurs citoyens.

Noémie Bachimont, professeure des écoles, classe de CM1 (@CM1Casalis), école élémentaire Paul Casalis (94)

Share Button

Laisser un commentaire