#DiscriminationHJ

Dans la continuité de notre période d’ENGAGEMENT, @EMCpartageons et son équipe Créa vous proposent une séquence sur les discriminations et les choix qu’elles impliquent.

L’objectif de cette séquence est d’amener les élèves à se mettre à la place de tous les acteurs d’une discrimination : témoin, discriminé/discriminant. Notre intention est de montrer que certains choix ne sont pas si simples à effectuer, car ils engendrent des conséquences. Dire « ce n’est pas bien de discriminer » est une chose, mais l’on sait très bien que l’assumer dans un choix ou en être témoin, en est une autre…

C’est à partir de la méthode des dilemmes moraux que cette séquence va s’appuyer.

Un dilemme à plusieurs voix …

Les textes des deux séances qui vont suivre relatent la même histoire, largement inspirée du groupe départemental EMC de l’académie de Versailles.  Ils sont destinés aux élèves de cycle 2 et 3. Une différence cependant : chaque texte est réécrit selon le point de vue d’un personnage.

Ce « dilemme à plusieurs voix » vise à prendre en compte les pensées des différents protagonistes et les relations entre eux (amitié, pression entre pairs…), donnant un côté très réaliste à la situation. Le narrateur, personnage central de l’histoire, raconte l’histoire en apportant des éléments permettant de s’identifier à lui. Les élèves vont s’apercevoir qu’il n’est pas si simple de choisir, parce que ce choix met en jeu des valeurs et implique des conséquences. Deux personnages vont raconter la même histoire sous leur angle, développant ainsi l’empathie des élèves. Comprendre l’autre sans s’y associer. Choisir et argumenter sans être moralisé.

Les textes ont été adaptés pour les élèves dys : lignage couleur (dyspraxie), police opendyslexic (dyslexie).

Il est possible de demander aux élèves (notamment ceux de cycle 3) de compléter la question du dilemme en trouvant les choix A et B, qui n’apparaissent pas dans les textes qui leur sont destinés. Les textes étant en format Word, il sont modifiables et l’enseignant pourra écrire s’il le souhaite l’ensemble de la question explicitement.

Séance 1 : sous l’angle de Samy, dont les amis sont victimes de discrimination

Pour favoriser la décentration, les élèves de cycle 2 devront réfléchir individuellement au choix que devra faire Samy mais aussi aux ressentis de Julie et Antoine, victimes de discriminations, au moyen d’un dessin et de bulles pensées.

Le bouton d’aide donne accès à des banques de mots et de phases pour remplir les bulles pensées (p. 1 et 2), et à des schémas pour commencer à anticiper les conséquences (p. 3).

Dans un second temps, un débat  amènera chaque classe à produire un affichage collectif contenant les choix qui s’imposent et des mots-clés issus des échanges. Les élèves publieront quelques choix argumentés et réinvestiront à cette occasion ces mots-clés.


Séance 2 : sous l’angle de Léon, l’un des personnages discriminant en séance 1

La même situation est proposée aux élèves mais avec des éléments supplémentaires racontés par Léon. Les élèves ayant développé tout un cheminement emphatique sur le choix de Samy et la dure réalité à laquelle sont confrontés Julie et Antoine, ne s’attendront pas à ce qu’on leur demande de se mettre à la place de celui qui discrimine…

La séance se conclura cette fois par une publication sur le sens du mot discrimination et sur ce que les élèves en ont retenu et en pensent.


Séance 3 : comment peut-on lutter contre les discriminations ?

Cette séance sera l’occasion d’exploiter un certain nombre de tweets issus des deux séances précédentes (corpus papier publié ultérieurement). Les élèves feront le lien entre les situations précédentes et l’article 9 de la Charte de la laïcité à l’école. Ils mesureront l’impact de l’engagement quand celui-ci est choisi : on ne répond pas à ses propres intérêts pour soutenir des valeurs (la solidarité, la fraternité, l’égalité…), indépendamment de l’opinion majoritaire.

 

Les échanges seront alimentés par l’exploitation de l’une des vidéos de l’UNICEF. Celle-ci permettra notamment d’outiller les enfants sur la manière dont on peut prendre une décision en cas de discrimination : se mettre « à la place de l’autre ».

Les principales idées dégagées pour lutter contre les discriminations seront publiées et/ou conservées dans un petit livre « engagé » :
Prolongements 
Suivra une séquence contre le racisme et l’engagement que nous pourrons y apporter avec nos élèves.

Equipe Créa : Sandrine (@SandrineCoutet), Marie (@MarieDigneau), Julie (@FournierJulie25), Valérie (@valettit), Hélène (EEA Léo Lagrange), Mélanie (@mel_bachimont), Valérian (@val_florentin) et Christelle (@Christel_Prince)

Share Button

2 réflexions sur “#DiscriminationHJ

  1. Pingback: EMC | Pearltrees

Laisser un commentaire