Combattre les discriminations !

Des boutades, des bousculades, « tu n’es plus ma copine », « je ne veux pas que tu joues avec elle », « Oh non, tu ne joues pas avec nous, on va perdre »… Des petites phrases qui résonnent comme autant de souvenirs de notre vécu à l’école, après tout les enfants sont cruels et puis « on l’a tous vécu… »

Oui justement, nous l’avons tous expérimenté, celui qui dit, celui qui subit voire les deux. Repousser un(e) ami(e), un(e) camarade à cause de ses vêtements, ses défauts, ou autres sont des pratiques qui sont combattues par les enseignants qui ont pris conscience ces dernières années que ces situations, loin d’être normales ou un rite de passage quelconque, pouvaient faire vivre aux enfants des situations stressantes, démotivantes, dégradantes pour leur confiance et leur estime personnelle qui peuvent dans certains cas les éloigner de l’école et des apprentissages.

« Cet enseignement requiert de l’enseignant une attitude à la fois compréhensive et ferme. À l’écoute de chacun, il encourage l’autonomie, l’esprit critique et de coopération. Il veille à éviter toute discrimination et toute dévalorisation entre élèves.«  Programmes officiels

Au travers du travail sur les discriminations mené actuellement mais aussi sur les émotions ressenties qui a eu lieu depuis le début de l’année, les élèves sont amenés à prendre conscience de l’émotion ressentie par le camarade de classe et in fine de faire preuve d’empathie. Comprendre les besoins, les envies, les désirs de l’Autre mais aussi ses peurs dès l’école permettent d’améliorer le climat au sein des micro-sociétés que sont la classe et l’école.

Lutter contre les discriminations, c’est aussi lutter contre les stéréotypes, les idées préconçues. Elles ne sont pas l’apanage de l’école et se retrouvent aussi dans la société dans son ensemble, dans la vie quotidienne.  Oui les filles peuvent jouer au football ; Oui les enfants issus des milieux défavorisés peuvent faire des études ;  Non, ma couleur de peau ne doit pas être à l’obstacle à mon embauche…

C’est à nous parents, enseignants, éducateurs qu’il incombe d’apporter cette ouverture sur le monde aux enfants afin que la méfiance de l’autre et de ses différences se marginalise !

Valérian Florentin(@val_florentin),  enseignant en classe de CE2 (@CE2_LP), directeur de l’école Louis Pasteur (@ecole_Pasteur94), Fresnes (94)

Share Button

Laisser un commentaire