Pourquoi une phase de publication ?

L’enjeu du parcours citoyen est de former des citoyens libres, responsables et engagés. Cela passe par l’éducation à la citoyenneté numérique, puisque le numérique fait partie intégrante aujourd’hui de la vie des élèves.

Dans la démarche @EMCpartageons, il s’agit essentiellement de développer l’usage responsable des réseaux sociaux (en lien avec l’EMI). Nous avons ainsi choisi l’éducation plutôt que l’interdiction. Dans cette optique, nous avons instauré une phase de publication à la fin de chacune des séances. Ce moment phare rend les élèves auteurs, créateurs de contenus et « partageurs » d’idées et points de vue.

PUBLIER SUR LES RESEAUX SOCIAUX

La phase publication est étroitement liée aux domaines 1, 2 et 3 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Les langages pour penser et communiquer : Chaque séance se conclut par une production sur Twitter ou Babytwit, ou démarre par la lecture de productions d’autres classes. La production d’écrit est ainsi abordée sur un mode plus ludique et à visée interactive, en favorisant les échanges de savoirs et points de vue au moyen de messages courts (140 caractères maximum), de photographies commentées, de bandes-dessinées, de nuages de mots, de cartes mentales ou encore de vidéos. Une attention particulière est apportée aux traces laissées sur les réseaux : volontaires, assumées, signées. Les élèves sont donc amenés à mobiliser leurs compétences langagières pour communiquer avec tout ce que cela implique en termes de vigilance orthographique et de niveau de langue adapté.

Les méthodes et outils pour apprendre : Le dispositif laissant libre court aux initiatives, bon nombre de classes utilisent  des applications et des logiciels en vue de la publication.

La formation de la personne et du citoyen : Le dispositif souhaite réaffirmer la place de chacun et montrer que tous les avis comptent dès lors qu’ils sont justifiés et respectueux. Pour que les élèves deviennent des citoyens libres, nous avons choisi de leur donner la liberté de s’exprimer en publiant. Pour leur apprendre à être responsables, nous pensons qu’il faut leur donner des responsabilités. Pour leur apprendre à prendre en compte l’autre, nous les confrontons à la diversité des points de vue.

LIRE, ÊTRE LU, EXPLOITER

L’usage du réseau social permet également de dynamiser les séances et de donner encore plus de valeur aux interactions produites en classe.

Twitter et Babytwit permettent aussi aux classes de se lire (via la balise de chaque séance), de « rebondir » et de se sentir appartenir à une communauté. Des séances d’exploitation des tweets sont proposées à partir de corpus CP/CE/cycle 3, avec deux objectifs : mieux conceptualiser une notion à partir des apports d’autres classes ou relancer le débat.

Le numérique n’est donc pas employé comme un simple outil de substitution mais pour apporter une plus-value en matière de communication. Tous les élèves prennent plaisir à partager leur avis dans et hors des murs de l’école. La réflexion n’a pas de frontières : elle est diffusée, exploitée.

Share Button

Laisser un commentaire