L’entrée par la vidéo

Ces supports peuvent être :

En quoi est-ce utile en EMC ?

L’utilisation de clips vidéo ou de petits films permet de proposer des entrées de réflexion plus ludiques.

Basés sur le canal visuel et auditif, l’enfant pourra identifier plus facilement les émotions des personnages. Les situations peuvent être vécues en faisant jouer les élèves, pour les pousser à se mettre à la place des protagonistes et à faire preuve d’empathie.

Lire la suite

Share Button

L’entrée par une oeuvre d’art

Ces supports peuvent être :

  • une photographie
  • une peinture
  • une sculpture
  • un graffiti

En quoi est-ce utile en EMC ?

« L’étude des œuvres d’art offre de faire l’expérience d’une émotion esthétique tout en abordant de grandes problématiques humaines qui ont traversé l’histoire. » (EDUSCOL)

La sensibilité est un élément nouveau et primordial de ces nouveaux programmes. Cet axe peut être abordé dans des situations et à propos d’objets diversifiés : les oeuvres d’art sont des entrées alternatives aux sources écrites.

Les élèves peuvent y percevoir des messages explicites, des émotions, mimer et s’approprier des situations, pour certains d’entre eux plus aisément que dans des textes.

Ces oeuvres d’art permettent de travailler en étroite relation avec l’histoire, l’histoire des arts, les arts visuels et la littérature de jeunesse, créant ainsi du lien dans les apprentissages menés. Une programmation peut être envisagée conjointement à la mise en place de parcours culturels.

Lire la suite

Share Button

L’entrée par le texte

Ces supports peuvent être :

  • des albums de littérature jeunesse ;
  • des fables ou des mythes philosophiques ;
  • des documentaires ;
  • des retranscriptions de discours.

En quoi est-ce utile en EMC ?

« Dans les histoires racontées ou lues, les jeunes enfants mobilisent leurs expériences personnelles, leurs visions du monde (…) »  (EDUSCOL)

De nombreux ouvrages issus de la littérature de jeunesse traitent de valeurs telles que la liberté, l’égalité, la fraternité, la solidarité… mais aussi de thèmes comme la différence et la discrimination. Ces textes peuvent être des points d’appui à des débats en classe.

D’autres textes permettent de relater des faits historiques et de découvrir des grandes figures de l’engagement.

Par ailleurs, même si les enfants sont lecteurs débutants, la connaissance de certains de ces ouvrages concourt à leur faire acquérir une culture commune.

Lire la suite

Share Button

L’entrée par la catégorisation

Catégoriser, c’est « considérer  de manière équivalente des objets, des personnes ou des situations qui partagent des caractéristiques communes. » (S. CEBE, professeur des sciences de l’éducation)

« Catégoriser, c’est déterminer des équivalences d’objets, en adoptant un point de vue particulier. » (N. VERRIER, enseignant-chercheur, maître de conférence psychologie)

Ce processus cognitif est à la base de toute forme de raisonnement.

En quoi est-ce utile en EMC ?

La catégorisation est une entrée possible en phase individuelle, pour d’une part, permettre aux élèves de s’approprier un nouveau sujet, et d’autre part, recueillir leurs représentations.

L’enseignant sera ainsi en mesure de voir le « découpage » effectué par ses élèves, traduisant leur vision du monde. Il pourra ensuite prendre appui sur les catégories dégagées pour mener une mise en commun, en faisant expliciter les mises en relation effectuées. Enfin, il aura la possibilité de « zoomer » sur une ou plusieurs catégories pour lancer un débat.

catégo

Lire la suite

Share Button